dimanche 31 décembre 2006
Exécution de Saddam : vidéo complète
Vidéo complète de l'exécution du Raïs.
L'ancien dictateur irakien a été pendu le 30 décembre à 6H05 (4H05 heure de Paris).



Lien direct de téléchargement (clic droit, enregistrer sous) :
http://ebaumsworld.com/2006/12/saddam-full-execution.wmv
 
samedi 30 décembre 2006
Saddam, c'est fini ! (VIDEO)
 
vendredi 29 décembre 2006
Des dizaines de milliers de touristes disparaissent chaque année en France
Horrible scoop: Chaque année, des dizaines de milliers de touristes disparaissent en France.

Voici un document qui le prouve.

 
lundi 25 décembre 2006
Bonnes fêtes à tous !

C'est la trève... ;-)
Passez tous de bonnes fêtes en famille. Que tous puissent profiter de quelques moments chaleureux partagés, mêmes pour les plus démunis.
Joyeux Noël au nom de toute l'équipe.
 
jeudi 21 décembre 2006
En parlant de Marie Georges...


 
Belle journée pour les dictateurs:
 
dimanche 17 décembre 2006
L'indigène...

Samy Nacéri condamné à 6mois de prison:

Dans la soirée du 31 mars 2006, il avait été interpellé dans une rue de la banlieue parisienne alors qu'il avait, selon ses dires, ingéré « une boîte de Lexomil et 15 whiskies ». Il avait alors accueilli les policiers avec un langage fleuri, et traité l'un d'eux de « sale nègre ».

La suite du curiculum vitae judiciaire de cette chance pour la France intégrée:
Le Figaro

La question qui vient immédiatement à l'esprit est celle ci:
Le verdict aurait il été aussi léger si le criminel avait été Marcel Dupont?
 
Section musique:
Le jazz:


Julie London, Cry me a river
 
jeudi 14 décembre 2006
Qu'est-ce qu'on va devenir?
Un blogger qui semble se situer politiquement à gauche, fait part à ses lecteurs de sa perpléxité face à la nouvelle orientation idéologique du FN. La réflexion est assez cocace. Elle a le double mérite de faire un état des lieux, non seulement de la pensée de gauche et de sa vacuité abyssale, puisqu'elle n'existe que par opposition à la droite et au "danger facsiste", mais également du Front National dont les signaux envoyés à l'éléctorat sont de moins en moins lisibles, à force de tirer à hue et à dia. Extrait choisi:

"Mais là, qu’est-ce qui leur prend de nous sortir cette gamine qu’on croirait échappée d’une pub pour les Ni Putes Ni Soumises ou Beneton ? C’est leur façon de célébrer l’immigration choisie et non subie ?
Il fut une époque, j’étais jeune, où je pensais sincèrement que si le Front National arrivait au pouvoir, ils me mettraient moi et quelques autres dans des camps, que je ne pourrais pas être dentiste ou qu’on m’interdirait certains bistrot. J’habitais Marseille, le FN y prenait son envol et quand il y avait l’Heure de vérité avec Jean-Marie, je trouillotais rien qu’à le voir, blond, viril et tout en menton, expliquer qu’il n’y avait rien de mal a préférer ses filles que ses nièces, ses nièces que des étrangères etc.

Mais aujourd’hui, sur quel pied danser quand une Marine Le Pen vous explique que le FN devient le parti de tous les Français, y compris les plus bronzés, y compris les « issus de l’immigration » ? Que penser de l’héritière et du Papa qui ne la déjuge pas quand elle se déclare favorable à l’avortement ? Qu’est-ce qu’on va faire quand Le Pen va nous présenter ses juifs errants, ses métèques et ses pâtres grecs (noirs ou maghrébins) ? Et quand il fera la bise à Dieudonné et qu’il se mettra à manger cacher ou à faire des tournées africaines et pourquoi pas enfiler des Boubous comme Sarkozy au Sénégal ? Il va falloir qu’on se pince pour ne pas cauchemarder. Ca ne suffira plus de dire halte au fascisme, ça va plus convaincre grand monde de ressortir la quincaillerie des résistants de la fin du siècle. D’autant que maintenant ce sont les gouvernants iraniens qui se mettent au racisme et au révisionisme. C’est le bordel, les repères sautent !"
Source: http://www.bigbangblog.net/article.php3?id_article=498
 
Métissage obligatoire
Photo illustrant un magazine gratuit de la municipalité nantaise ; on en parlait ici.

La photo qui illustre le tout vaut son pesant de cacao : un parterre de jeunes têtes blondes (pas plus de 12 ans) ébahies devant une danse de va-nu-pieds, un africain avec une sorte de pagne et quatre jeunes filles avec l'habit féminin équivalent, grimées de partout pour maquiller leur blancheur honteuse.
 
mercredi 13 décembre 2006
France - terre d'Islam

Eh oui ! Vous ne le saviez peut-être pas, mais la France (en tout cas jusqu'à Poitiers) appartient aux Arabes. Charles Martel l'a volé !

Il faut savoir que lorsqu'une terre a appartenu à un musulman, celle-ci ne peut pas, par la suite, appartenir à un impie. Dans ce cas, c'est un vol et il leur faudra la reconquérir à tout prix. Dans ce cas, le Djihad entre en jeu.

Le problème est que dans notre société judéo-chrétienne, il y a une partie de l'Islam qui nous est étrangère et incompréhensible.

L'Islam, comme le christianisme, se définit comme religion universelle. Mais la grosse différence est que l'expansion de l'Islam ne peut se faire que par la conquête territoriale alors que l'expansion du christianisme est idéologique.

Pour l'Islam, le monde se divise en deux : Dar el Islam et Dar el Harb. Le premier terme désigne tous les territoires où l'Islam a le pouvoir politique, même s'il est minoritaire et même si tous les autochtones ne sont pas musulmans.

Le Dar el Harb est le reste du monde que l'Islam a le devoir de conquérir par une guerre perpétuelle, le Djihad.

Pour prendre deux exemples concrets : Israël est Dar el Harb (terre de guerre) et la France est Dar el Islam (terre d'Islam).

En Terre de Guerre, les peuplades idolâtres n'ont pas le choix, c'est la conversion ou l'extermination (cf. les propos du président iranien d'après qui Israël doit être rayée de la carte). Mais attention : Seulement les hommes ! Les femmes deviennent des esclaves. Pour les juifs et les chrétiens, ceux-ci sont Dhimmis. Ils ne sont pas obligés de se convertir (hourra !), mais par contre, ils doivent se soumettre par le paiement de l'impôt, la djizia. Ils ont le droit de vivre côte à côte avec les musulmans et pratiquer leurs cultes tant qu'ils le fassent sur un mode mineur sans ostentation.

Le Dhimmi ne doit, bien entendu, pas se révolter contre son maître et ne pas se mêler de sa politique.

Un musulman peut épouser une juive ou une chrétienne, car les enfants seront musulmans. Mais une musulmane ne peut pas épouser un juif ou un chrétien, car la femme devant être soumise, ce serait une abomination de voir une musulmane soumise à un Dhimmi.


Maintenant, jetons un œil sur ce qui se passe en France en ce moment. Qui est soumis à qui ?

Si les églises sont couvertes de drapeaux musulmans (aide aux « sans-papiers »), pas de problème. Si les synagogues sont brûlées, pas de problèmes. Par contre, essayez voir de couvrir une mosquée d'un drapeau Français et voyez la réaction ?

Essayez de mettre le feu à une mosquée, pour voir la réaction : lorsque la police, l'année dernière a balancé des fumigènes dans une mosquée, cela a enflammé les banlieues...

À Tours, il y avait de la musique dans la rue Noël dernier, on y
entendait différents chants de Noël. Cela a été arrêté, car nos amis
musulmans étaient choqués par cela. Ils nous ont ressorti la laïcité : La France étant un pays laïque, nous ne pouvons pas entendre les chants de Noël à Noël!

Normal ?

Oui, normal : La France est terre d'Islam et nous n'avons pas le droit de nous insurger ou de garder notre culture. La culture islamiste est prioritaire. La Dhimmitude a commencé.
 
mardi 12 décembre 2006
Du ketchup avec votre Kebab ?
Hé oui, c'est vrai... Ils ne mangent pas de porc, ils ne boivent pas d'alcool... Enfin... Logiquement, hein ?

Il paraît que les Kebabs gagnent en popularité. Les ventes ont littéralement explosé et les Kebabs-burger poussent comme des champignons un peu partout.

Mais que mettent-ils dans ces Kebabs ?

En Angleterre, ils ont trouvé une nouvelle recette... Au Funny Boyz Takeaway (à emporter), on utilise de la viande humaine...

L'histoire a commencé il y a trois ans, le 31 octobre 2003 lorsque Charlene Downes, alors âgée de 14 ans a disparu de son domicile à Blackpool.

C'est seulement deux ans et demi plus tard, en mars 2006 que trois hommes ont été arrêtés pour le meurtre de Charlene. Il s'agit de Ihad Albattihki, un Jordanien de 28 ans, divorcé (accusé de meurtre), Mohammed Raveshi, un Iranien de 49 ans, célibataire, père d'une famille d'accueil et assistant social (accusé de s'être débarrassé du corps). Le troisième homme, resté anonyme, 29 ans a été relâché après l'interrogatoire.

La jeune fille a été violée, assassinée et tout porte à croire que pour se débarrasser du corps, Raveshi l'a tout simplement découpé en morceaux et l'a revendue comme Kebabs. C'est ce que nous apprend le journal de Manchester, Metro.

Plusieurs indices ont jusqu'ici pointé sur le Funny Boyz, mais on ne s'en est pas trop préoccupé, c'était du racisme, n'est-ce pas ?

Maintenant, tout porte à croire que les informations qui indiquent que les informations de cannibalisme étaient également connues, mais que, par crainte d'accusations de racisme, l'affaire a été... étouffée.

Les hommes seront jugés le 13 mars 2007. Affaire à suivre, donc.

Pour en savoir plus (en anglais) voir aussi :

 
lundi 11 décembre 2006
USA: prêter serment sur le Coran?

Keith Ellison, élu le 7 novembre dernier dans le Minnesota pour le Parti démocrate, a déclaré vouloir prêter serment sur le Coran lors de la cérémonie d'assermentation au Congrès, le 4 janvier prochain.
Cette déclaration a déclenché une vive polémique, notamment après la parution en ligne, sur le site de l'animateur radio et blogueur conservateur Denis Prager d'une chronique assez virulente.
The Christian Science Monitor rapporte les propos de celui-ci, qui qualifie l'initiative du futur député de "fierté mal placée [...] minant la civilisation américaine". En prêtant serment, les membres du Congrès jurent de servir l'Amérique et de défendre ses valeurs. Or, pour Denis Prager, "l'Amérique, c'est un livre : la Bible. Si vous êtes incapable de prêter serment sur ce livre, alors n'entrez pas au Congrès."
Selon The Christian Science Monitor, "Denis Prager, qui est juif, est critiqué dans son propre camp : le rabbin David Saperstein, directeur du Centre d'action religieuse pour le judaïsme réformé, a déclaré que le texte de la Constitution devrait permettre aux députés de prêter serment 'sur ce qui est le plus sacré pour eux. Exiger plus est non seulement irrespectueux vis-à-vis du député et de toute une tradition religieuse, mais encore hypocrite de la part des agents de l'Etat'."
En réponse à ces critiques, Denis Prager a déclaré, dans une interview téléphonique accordée au Christian Science Monitor, "être d'accord sur le fait que la liberté religieuse autorise Ellison à utiliser le livre qu'il souhaite". Mais il s'avoue inquiet de voir les Etats-Unis "devenir une société diverse, laïque et privée de racines, cette affaire illustrant symboliquement cette évolution. La Bible est le réservoir de nos valeurs, pas la Constitution... Je demande à Keith Ellison de respecter cela et d'amener une Bible avec son Coran."
 
Pinochet : l'hypocrisie de la gauche

Le général Pinochet est mort hier à l'âge de 91 ans.
On se souvient encore la semaine passée des journalistes qui impliquaient sournoisement que son arrêt cardiaque et son admission consécutive à l'hôpital il y a une semaine n'était rien d'autre qu'une simulation, que la famille du dictateur éxagérait son état de santé pour lui éviter encore des ennuis judiciaires.
La conclusion brutale de cette hospitalisation dément évidemment les propos de ces journalistes.
L'Humanité y va de son grain de sel, Pinochet «a dirigé entre 1973 et 1990 l'un des régimes militaires les plus répressifs d'Amérique Latine». A la même époque on avait Brejnev à Moscou, pas vraiment mieux, mais nettement plus respectable pour l'Huma.
La présidente socialiste du Chili, Michelle Bachelet, a refusé les funérailles nationales pour l'ancien chef d'Etat. Que n'ira-t-elle pleurer la dépouille de Fidel Castro quand son tour viendra...
 
dimanche 10 décembre 2006
Section musique:
Ten Years After:



I'm Going Home (live Woodstock '69)


 
Faites vos jeux...
Mort de Zyed et Bouna: l'IGS cherche à dédouaner la police:

La police des polices (IGS) tentent de dédouaner les policiers. Après la publication, jeudi, d'un rapport de l'IGS évoquant la «légèreté» de la police, dans la mort de deux jeunes, le 27 octobre 2005 à Clichy-sous-Bois, le patron de la police des polices Eric Meillan a affirmé qu'au vu de l'enquête disciplinaire menée après la mort de Zyed et Bouna, «aucun manquement à ce jour n'est établi» de la part de la police. Ajoutant: ne «devoir proposer des sanctions à propos d'aucun fonctionnaire», ni même «une mesure conservatoire», attendant la fin de l'instruction judiciaire.

Mercredi, les avocats des familles avaient déposé une nouvelle plainte, pour «mise en danger délibérée de la vie d'autrui», en se fondant sur le rapport. Le frère ainé de Bouna, Siyakha Traore, a estimé que ce rapport «démontre qu'il y a bien eu course-poursuite».

A Montpellier, le premier ministre, Dominique de Villepin, a assuré que le gouvernement «tirera toutes les leçons» du rapport de l'IGS. Le Syndicat général de la police (SGP-FO) a dénoncé enfin une «polémique politique» visant les policiers.

Le lien

A suivre donc...

 
jeudi 7 décembre 2006
Politique, magouille et vidéo...
 
Emeutes de novembre 2005: l'IGS met en cause les policiers...


http://info.france3.fr/france/26618610-fr.php Le rapport de l'IGS a été remis récemment au juge d'instruction en charge de l'enquête sur la mort de Bouna Traoré et Zyed Benna, le 27 octobre 2005, qui avait déclenché des émeutes dans cette ville puis dans toute la France, indique Le Monde dans son édition datée de vendredi. Selon l'un des avocats des familles de victimes, Me Jean-Pierre Mignard, le rapport de l'IGS souligne notamment qu'il y a bien eu une course-poursuite ayant conduit les jeunes à s'abriter dans le transformateur EDF. Il note par ailleurs que certains policiers, tout en sachant que ces jeunes s'étaient introduits dans le transformateur, n'ont rien fait pour les protéger. "L'urgence aurait voulu que fussent appelés les services d'EDF", estime le rapport, cité par Le Monde, tout en soulignant qu'une intervention de ces services n'aurait pas nécessairement prévenu la mort des deux jeunes. Se basant sur le rapport de l'IGS, les avocats des familles ont déposé une nouvelle plainte mercredi, pour "mise en danger délibérée de la vie d'autrui". Jusque-là, le juge Olivier Géron était seulement saisi pour "non-assistance à personne en danger".

L'inverse aurait été surprenant...
 
mercredi 6 décembre 2006
Quelle culture fantastique, quand-même... Hein ?
Je vous présente le cheik Jassem Al-Mutawah dans une émission télévisée sur Iqraa TV (Arabie Saoudite) du 4 mai 2004.

Celui-ci nous explique la différence primordiale entre les hommes et les femmes.

Quelle culture époustouflante ! Impressionante !

À montrer à tous ceux qui pensent qu'« ils peuvent nous en apprendre beaucoup "...

C'est vrai ! J'en ai appris des choses...

 
mardi 5 décembre 2006
Claude Barzotti - La France


On a beau savoir que c'est un rôle de composition tiré d'une comédie musicale, on aime toujours autant ! La France est aux Français !
 
Retour de la soupe au porc!


Soupe du port !

L’association de solidarité identitaire SOULIDARIETA servira sa première soupe
ce mercredi 6 décembre à 19 heures (en face de l’église du Port).



LU NOUOSTRE DAVANT LU AUTRE
(www.soulidarieta.org/)
 
Les efforts de Mel Gibson salués


Presse Canadienne

Les efforts déployés par Mel Gibson pour trouver des acteurs indigènes dans son nouveau film, "Apocalypto", qui relate la fin de la civilisation maya, ont été salués par les chefs de la communauté indienne américaine.

Mel Gibson voulant s'appuyer sur une distribution indigène pour son long métrage, il a été chercher des acteurs dans les provinces du Yucatan, d'Oaxaca, de Xalapa, de Veracruz ainsi qu'à Mexico. Deux comédiens viennent des Etats-Unis, trois du Canada et les autres d'Amérique centrale.

"Il est très important de noter que M. Gibson n'a reculé devant rien pour avoir une distribution de personnes indigènes dans ce film", a déclaré le gouverneur de la Nation Chickasaw, Bill Anoatubby. "Cela ne rend pas seulement le film plus réaliste, cela sert d'inspiration pour des acteurs indigènes américains qui aspirent à avoir des rôles importants dans l'industrie du cinéma."

Mel Gibson a présenté son film la semaine dernière en avant-première au "Riverwind Casino", appartenant à la nation Chickasaw, dans l'Oklahoma. Les billets étaient vendus 55 $ US, les bénéfices étant destinés à des organisations caritatives aidant les indiens d'Amérique.

http://www.showbizz.net/section_stars.php?article=20061204140109