samedi 21 avril 2007
Le vibro-terrorisme

Ce n’est pas la première fois qu’un objet à caractère sexuel sème la panique dans un lieu public. En août dernier, un irakien avait en effet été suspecté de transporter une bombe alors qu’il emportait dans sa valise une simple pompe à pénis. Hier, c’était au tour d’un vibromasseur de jeter le trouble, dans un centre de tri postal cette fois-ci. Après avoir passé le colis contenant le sex toy aux rayons X, les agents ont en effet été intrigués par la présence de fils électriques inhabituels et ont aussitôt placé l’objet du délit dans un coffre spécial.

Les services de sécurité n’ont été toutefois été prévenus que le lendemain et une enquête est actuellement en cours pour déterminer la cause de cette négligence. Comme quoi, la poste, c’est un peu pareil partout...

Source: carbelle.com