mardi 6 mars 2007
Ton maire la p***

Le maire d'une commune normande de 300 habitants a décidé mardi d'offrir son parrainage au plus offrant, se disant harcelé par les petits candidats à l'élection présidentielle qui peinent à recueillir les 500 signatures nécessaires.

«J'ai été sollicité par beaucoup de candidats, surtout des petits qui n'ont par le passé jamais réussi à atteindre les 500 signatures», a indiqué à l'AFP André Garrec, maire divers-droite de Noron-la-Poterie (Calvados).

«Je me suis dit qu'un parrainage ne signifiait pas un engagement politique, j'accepterai donc le chèque du plus offrant» qui servira à financer les trois associations culturelles et sportive et l'école maternelle du village, a précisé M. Garrec.

Il a souligné qu'il accepterait «le chèque de n'importe quel candidat» d'ici au 16 mars, date limite de dépôt des parrainages.


20minutes