mercredi 8 novembre 2006
Fatah, passe le fun autour de toi...

Le Fatah est réputé candidat favori des démocraties. Pourtant en tant que choix des démocraties, cela n'empêche pas cette organisation de plaider pour davantage d'attentats suicides, en réponse aux bombardements brutaux et aveugles de Tsahal.

En quelques heures à peine, une nouvelle offensive israélienne dans la bande de Gaza a remis le feu aux poudres entre l’Etat hébreu et les Palestiniens. Le Hamas au pouvoir, ainsi que le Fatah de Mahmoud Abbas, ont violemment réagi à cette attaque – la plus meurtrière dans la bande de Gaza depuis 2002 – contre la ville de Beit Hanoun, appelant à une reprise des attentats suicide contre l’Etat hébreu et les cibles américaines. «Nous appelons les Brigades des martyrs d'al-Aqsa (issues du Fatah) et les branches armées des mouvements palestiniens à reprendre les opérations de martyre» en Israël, a exhorté le porte-parole du Fatah. «Nous implorons nos moudjahidines à reprendre les opérations de martyre à Tel-Aviv, Jérusalem, Jaifa, Jaffa et partout ailleurs», a renchéri un porte-parole du Hamas, affirmant que l’Etat hébreu devait «être effacé de la face de la terre».
Entre le Fatah et le Hamas, comment dit-on déjà ? Ah oui, bonnet blanc et blanc bonnet.