vendredi 13 octobre 2006
Emoi chez les lepénistes : Occidentalis roule pour le système !
Si le MPF a perdu le soutien de plusieurs blogs très fréquentés, ce n'est au contraire pas le cas d'Occidentalis.

Denis Greslin, à propos du meeting MPF à Toulouse :

J'étais justement présent à cette réunion publique, où j'ai pû apprécier le soutien apporté par les sympathisants MPF à l'action d'Occidentalis. Ce n'est pas un secret, dans l'offre politique actuelle, lâche et dhimmi, de Villiers est le seul a avoir franchi le Rubicond et à avoir dénoncé l'islam pour ce qu'elle est, une idéologie fasciste. En ce sens nous lui apportons notre total soutien, comme nous l'apportons aussi aux candidats FN ou autres qui, localement, luttent contre l'islamisation de notre société, et même si nous combattons le positionnement anti-israélien et pro-islamistes de Jean-Marie Lepen.

C'était la première fois que j'assistais à un meeting de Villiers. Je n'ai pas été déçu, j'ai vu un homme courageux, fier à juste titre de ses réussites en Vendée, modeste aussi dans sa présentation de son parcours, de ses motivations. Un homme qui veut remettre la France en ordre, remettre de l'ordre en France, lui redonner des valeurs qu'elle a oublié. J'ai vu un homme qui, seul, à le courage d'affronter les islamistes, de refuser la dhimmitude, dans un discours que l'on pourrait croire copier sur Occidentalis ou France-Echos !

La salle était pleine, bien-sûr ce n'était pas le zénith, bien-sûr Toulouse n'est pas Paris, et la place médiatique de Villiers se limite à la portion congrue. Mais beaucoup de jeunes (et j'en étais même surpris) étaient présents, ce qui est vraiment rassurant. Au sujet de l'attaque au cocktail molotov, à vrai dire de l'intérieur de la salle cela ne nous a pas perturbé, mais entre-nous nous étions suffisament galvanisés par ce discours pour en découdre à la sortie s'il avait fallut le faire !

Une remarque à l'adresse de l'organisation nationale MPF, en toute amitié : sortez de l'amateurisme ! Villiers est un présidentiable, il faut du décor, des totems, des vidéos ! Je sais que la campagne se fait à l'économie, dans une gestion en bon père de famille, sans puiser dans les caisses de l'état et sans bénéficier des largesses médiatiques, mais un décor qui sera utilisé dans son tour de France, puis par la suite lors des meetings nationaux n'est pas un investissement inutile !