vendredi 27 octobre 2006
Diam's & Joeystarr, l'amie des patriotes et l'ami des bêtes

Diam's humiliée au festival de Dour


L'extrême minée,
minoritaire face à la populace décidée à les exterminer,
Hé, mais est-ce terminé ? [Nan]
Nan, elles sont partout ses merdes innées [partout ses merdes innées]

Quand les gens disent
qu'il n'faut pas souhaiter la mort d'un homme
j'dis y a sottise,
ils oublient quelques personnes
J'parle du borgne borné et
de son escorte qu'il porte hein, si j'suis pas leurrée
L'heure est trop proche pour considérer
cela comme une simple corvée
car une fois _ _ _ il aura à prouver,
couverte de mauvaises idées ses cousines et freres
sur toutes ces nouvelles découvertes, ouvertes
seront les portes,
ils hériteront des clés
les clés d'où sorte une espèce de Le Pen paradis
De quelle maladie est atteint ce gars là ?
J'dis ce gars là mais y en a plein d'autres
un des gars et gos à lui veulent qu'on se vautre
mais la légion fait front
affronte jusqu'au bout _ _ _
défend ses fonctions
déscendent les fonds de ces fous à fond


Refrain,

Y s'passe quoi,
Le Pen Pasqua
Les squales de la politique, mec casse-toi !
Enfile un casque ou masque-toi
qui que tu sois
si t'es de leur côté,
dans notre rage notre haine, c'est sûr
tu seras coté
Vous exterminer
Mais est-ce terminé ? [Nan !]
Elles sont partout ces merdes innées,
innées dans la connerie,
une attaque à la légion étrangère,
grosse connerie c'est ne pas savoir à qui ils ont affaire.


Faut les coffrer, leur faire subir les pires chatiments
et chaque dimanche, ils prieront le seigneur qu'ça cesse
voudront le sacrement
ils sont sacrément drôles ces clowns,
ces politiciens qui se multiplient et se reproduisent tels des clones
dans des cloaques faut les enfermer,
les cliques les cohues,
c'serait un miracle
fermer leur clapet et leur botter le cul
chaque jour un nouveau con fait son apparition à l'assemblée
ils veulent s'rassembler pour nous faire trembler
rentrer au bled
mais d'emblée
j'en déduis qu'il faut tabler,
les déguster
en faire un buffet de mufles et
bouffer jusqu'à étouffer.


Refrain,

Y s'passe quoi,
Le Pen Pasqua
Les squales de la politique, mec casse-toi !
Enfile un casque ou masque-toi
qui que tu sois
si t'es de leur côté,
dans notre rage notre haine, c'est sûr
tu seras coté
Vous exterminer
Mais est-ce terminé ? [Nan !]
Elles sont partout ces merdes innées,
innées dans la connerie,
une attaque à la légion étrangère,
grosse connerie c'est ne pas savoir à qui ils ont affaire.


On est tous à la recherche de bonheur pur [Et après ?]
Pendant ce temps là débarquent les saloperies,les ordures
La vie dure on vous mènera
vous fachos Le Pen, rats
Passez votre clique
sachez qu'un jour sonnera le déclic
J'bois à vot'santé, histoire de fêter
vite fait le jour où vous allez clamser
comme c'est une douce pensée de ma part
de part-tager une part de rage
mais, inverse à la vôtre, vaut rien
contre une légion cela ne vaut rien
coriace contre ceux qui n'ont rien
bons à rien, enculés
allez vous faire foutre
juste bons à plonger
ils se prennent pour rambo
vas-y saute prend congé
dans ton tombeau
le compte-goutte est enclenché
un entonnoir dans lequel on te range
pour ceux qui seront tranchés
légion étrangère
_ _ _ puissante tranchée,
franche et
prête à déranger
quand il s'agit de nos racines,
donc de nous venger. [venger]


Refrain,

Y s'passe quoi,
Le Pen Pasqua
Les squales de la politique, mec casse-toi !
Enfile un casque ou masque-toi
qui que tu sois
si t'es de leur côté,
dans notre rage notre haine, c'est sûr
tu seras coté
Vous exterminer
Mais est-ce terminé ? [Nan !]
Elles sont partout ces merdes innées,
innées dans la connerie,
une attaque à la légion étrangère,
grosse connerie c'est ne pas savoir à qui ils ont affaire.

Y s'passe quoi,
Le Pen Pasqua
Les squales de la politique, mec casse-toi !

[J'crois qu'j'ai tout dit, y a encore quelquechose à rajouter j'crois. D'façon faut...]

Faut vous exterminer
Mais est-ce terminé ? [Nan !]
Elles sont partout ces merdes innées,
innées dans la connerie,
une attaque à la légion étrangère,
grosse connerie c'est ne pas savoir à qui ils ont affaire.


Ce sont les paroles de la chanson intitulée "Extrême minée". Un appel au meurtre, mais on oublie la censure quand il s'agit de la bête immonde.

Puisqu'on parle d'animaux, petit rappel sur un petit singe frappé par un autre singe, avec des dents en or :


Joey Starr frappe son singe