mardi 15 août 2006
Donnez, donnez, c'est pour les tremblements de terre !
On en sait désormais un peu plus sur la coopération anglo-pakistanaise qui a permis l'arrestation des 23 suspects des attentats plannifiés dans les aéroports londoniens. Notamment en ce qui concerne la source de financement de leur macabre projet :

Ce sont des millions de livres sterling qui ont été détournées de la collecte de dons en faveur des victimes de tremblements de terre au Pakistan en octobre dernier.

Cinq millions de livres auraient été envoyées au Pakistan (plus de 10 millions d'Euros), dont moins de la moitié aurait effectivement servi pour des opérations de secours, le reste ayant servi au financement des attentats plannifiés.

Ces transferts ont commencé à éveiller des soupçons pour les renseignements britanniques à partir de décembre dernier.

Selon un responsable pakistanais, les donateurs, majoritairement des Pakistanais immigrés au Royaume-Uni, ignoraient tout de la chose.
Le nom de l'association caritative pakistanaise en cause n'a d'ailleurs pas été dévoilé, mais le New-York Times croit savoir qu'il s'agit de Jamaat-ud-Dawa, une association qui est en fait la reformation légale (et plus présentable) d'une organisation islamiste interdite en 2002 par le Général Musharraf lui-même, le Lashkar-i-Taiba.
Cette association a été le fer de lance de la lutte contre l'Inde pour le contrôle du Cachemire, entraînant ses propres troupes armées.

Les donateurs n'étaient peut-être pas si innocents que cela après tout.

Source : Washington Post