mardi 4 juillet 2006
Londonistan
Le 13 juin dernier, la justice britannique prononçait un non-lieu à l'encontre d'un musulman manifestant à Londres contre les caricatures de Mahomet le 3 février dernier.
Omar Zaheer était inculpé pour avoir brandi une pancarte à caractère terroriste. La police a pourtant échoué dans sa mission de sécurité publique puisqu'elle n'est pas en mesure de certifier que Zaheer était bien l'un de ces manifestants.
D'où un non-lieu général.

Quatre autres participants risquent une condamnation pour incitation à la haine raciale et incitation au meurtre, s'ils ne profitent pas eux aussi d'un non-lieu général.