jeudi 27 juillet 2006
Abu Hamza : mais que cache t-il dans sa barbe ?

Auparavant connu sous le surnom d' « imam de Finsbury Park » à Londres, Abu Hamza, aujourd'hui sous les verrous, a été reconnu coupable de 11 chefs d'accusation, principalement des incitations au meurtre et à la haine raciale.

Purgeant sa peine de sept ans de prison, il a été placé sous surveillance pour comportement violent après avoir menacé un surveillant qui inspectait sa barbe.

Selon un témoin, « il fulminait de colère quand sa barbe a été inspectée en protestant qu'on insultait sa religion. »

« Il s'est élancé sur le surveillant et a menacé de le frapper. Ayant une force importante dans son moignon [surmonté d'un crochet], la menace a été prise très au sérieux. »

Les privilèges dont il jouissait dans la prison pour bon comportement en tant que "détenu VIP" ont été retirés ou diminués.

Le même témoin ajoute : « C'est une vraie punition. Ses visites seront supprimées et il ne disposera que de la moitié des trente livres sterling par semaine qu'on lui donnait pour la cantine. »