vendredi 26 mai 2006
Prison à perpétuité pour l'unique inculpé de la prise d'otage de Beslan

Malgré une condamnation à mort par un tribunal russe, Nourpachi Koulaïev, l'unique inculpé dans la prise d'otage de l'école de Beslan en Ossétie du Nord en septembre 2004 a vu sa peine réduite à la prison à perpétuité en raison d'un moratoire sur la peine de mort signé par la Fédération de Russie quand elle a rejoint le Conseil de l'Europe. Des mères de victimes se sont jetées sur le condamné à sa sortie du boxe des accusés.

De quel droit l'Europe peut-elle exiger qu'un pays souverain renonce à condamner ses criminels, terroristes de surcroît, comme il l'entend ?