samedi 6 mai 2006
Pas de statut légal pour le foetus en France

« Un bébé peut-il avoir été tué avant même d’être né ? », c’est cette question très sensible que devra trancher le tribunal correctionnel de Belley dans l’Ain d’ici quelques jours. La plaignante Valérie Devier est une Iséroise qui a perdu son bébé au septième mois de grossesse dans un accident de voiture. C’était en juillet 2004, le chauffard qui s’était endormi au volant comparaîtra pour homicide involontaire. En effet lors la césarienne pratiquée en urgence quelques minutes après l’accident, le bébé aurait respiré quelques secondes, ce qui justifie cette mise en examen selon la jurisprudence. Mais Valérie Devier se bat aussi pour les autres mamans qui n’ont pas vu la vie de leur bébé reconnue parce qu’ils n’ont pas respiré. Elle multiplie les contacts auprès des parlementaires pour faire combler ce vide juridique.
Nicolas Crozel pour France Bleu Isère.