lundi 17 avril 2006
Un drame causé par l'alcool
Deux gamins de 17 ans s'alcolisent lors d'une soirée samedi dernier à Ponchâteau, entre Nantes et Saint-Nazaire. Ils se retrouvent sur un pont au dessus de la nationale 165 entre Nantes et Vannes. Soudain leur vient l'idée « pour s'occuper », comme ils le diront plus tard aux gendarmes, de lancer sur la route un bloc de bitume trouvé à cet endroit. Il est environ 23H30. Arrive en direction de Vannes une voiture occupée par deux frères, suivie par une autre voiture conduite par leur mère. Le bloc de bitume lancé traverse le pare-brise de la première voiture et frappe le plus jeune des deux frères, assis sur le siège passager avant et âgé de 13 ans, à la carotide, le tuant sur le coup. Tué sous les yeux de son grand frère qui conduisait et ceux de sa mère dans l'autre voiture.

J'ai pris cette même route le lendemain sans savoir ce qui s'était passé. Seul Dieu sait pourquoi un enfant de 13 ans devait succomber à cause de l'alcolisme de gamins à peine plus vieux que la victime.
Que leur souhaiter ? N'ont-ils pas déjà eux-mêmes scellé leur destin par leur folie impardonnable ?