vendredi 21 avril 2006
Fable : le musulman et le jogger
Quelle est votre définition du courage ? La bravoure ou l’abnégation, d’accord. Mais si en plus ce courage se voit couronné de modestie, sans doute devient-on un héros.

STRASBOURG, 20 avr 2006 (AFP) - 17h32 Un jeune-homme courageux et discret
sauve un enfant de la noyade Un enfant de neuf ans à été sauvé de la noyade à
Vendenheim (Bas-Rhin) par un jeune homme qui s'est ensuite éclipsé discrètement,
a indiqué jeudi à l'AFP son père Ali Belarbi qui a qualifié son sauveur de
"véritable ange". "C'est un véritable ange, il est venu, il l'a sauvé et il est
reparti", a déclaré le père, lui-même ayant ramené sur la berge du canal de la
Marne au Rhin deux autres de ses fils, qui, même s'ils ne savent pas nager,
tentaient de porter secours à leur cadet. Tout s'est passé très vite mardi vers
20H35 alors que la nuit tombait. Arezki, 9 ans, faisait des allers-retours en
vélo avec ses deux frères sur une piste cyclable près de l'hôtel où habite cette
famille d'origine algérienne dans l'attente d'un logement. Il est soudainement
tombé avec son vélo dans le canal jouxtant la piste. Ses deux aînés, âgés de 14
et 12 ans, ont tenté de le sauver. Ils ont finalement regagné la berge en
s'agrippant à leur père qui avait à son tour sauté dans le canal. Un voisin "âgé
de moins de vingt ans" a alors plongé, ramenant le petit Arezki qui avait coulé.
Un passant a pratiqué le bouche-à-bouche et des massages cardiaques, ce qui a
permis aux pompiers de ranimer l'enfant, a expliqué jeudi un adjudant de
gendarmerie. Admis à l'hôpital, Arezki a retrouvé sa famille jeudi à midi et
souhaite pouvoir remercier son discret sauveur. Français d'origine algérienne,
M. Ali Belarbi travaille depuis son arrivée en 2004 dans un grand magasin
d'electro-ménager à Strasbourg, mais il a pris congé depuis deux jours "histoire
de me remettre de mes émotions".
France3 Alsace


On en ferait presque une fable moderne : le musulman et le jogger. Moralité : les musulmans ne savent toujours pas nager.