mercredi 12 avril 2006
Cahier des charges
Le cahier des charges que je m’impose repose essentiellement sur trois axes de développement :
- la qualité du contenu (points 1, 2 et 3),
- la visibilité d’Instinct de Survie (I2S) au sein et à l’extérieur du blog, sur internet (points 4, 5 et 6),
- une ligne éditoriale constante dans le but de défendre certaines valeurs (points 7, 8, 9 et 10).

Détails :
1° Créer un contenu original dans la blogosphère, dans un registre général, social et politique, avec pour objectif d’attirer puis de fidéliser des lecteurs et de créer des échanges.
2° Rassembler sur ce blog des informations externes, tout en apportant une valeur ajoutée grâce à des commentaires, réflexions et ajouts de ma part.
3° Eviter dans la mesure du possible les copier-coller abusifs, à moins de les compléter de la manière décrite au point 2.
4° Développer par tous les moyens la visibilité de ce blog, dans le sens d’augmenter la probabilité qu’une personne prise au hasard puisse atterrir sur I2S ; dans le sens également que les lecteurs s’y retrouvent en parcourant I2S.
5° Assurer à court ou moyen terme une accessibilité minimale pour les lecteurs anglophones par la mise en service d’un outil de traduction automatique.
6° L’installation d’un système de mots-clés (tags) est à l’étude.
7° Le contenu devrait rester le même au fil des jours, c’est à dire en faveur de politiques volontaristes courageuses dans le respect des valeurs et des traditions françaises. Redoutant par dessus tout l’immobilisme, il n’est cependant pas exclu que je change d’avis sur certains points particuliers. C’est une conséquence inévitable du débat.
8° Ce blog ne reflète que mes idées et n’est en aucune manière un soutien à un parti politique. Toutefois certains hommes politiques y auront naturellement meilleure place que d’autres.
9° Il est envisagé de créer des sortes de débats où je reprendrai les arguments de mes adversaires (publics ou anonymes) pour les exposer et les réfuter.
10° Enfin il se pourrait que le nom de certains hommes/femmes politiques soit censuré lorsque j’estimerai que leurs propos ont déjà été exprimés ou partagés par d’autres, afin que les-dits propos ne leur soient pas particulièrement attribués. Ceci a bien entendu l’avantage d’éviter de donner légitimité et crédibilité à des individus démagogiques et potentiellement dangereux pour les idées que je défends.