dimanche 30 avril 2006
Vers une alliance FN-Dieudonné ?

Le journal mensuel Le Choc du Mois, réscuscité à cette occasion, publie une interview de cinq pages du célèbre humoriste qui ne fait plus rire personne ces derniers temps.
C'est ainsi que Dieudonné lance un « Le Pen est la vraie droite, je suis la vraie gauche ! »
Que signifie donc cet adjectif « vrai » qui laisse supposer que le FN et son courant de pensée ont des connivences ?
Tout porte à croire qu'il s'agit d'une connivence antisémite puisque le journal qui l'interviewe avait dû disparaitre en 1993 après l'interview d'un autre antisémite de gauche : Robert Faurisson qui avait à cette occasion nié toute existence de l'holocauste. Alors, coïncidence, signe des temps ?
En tout cas les deux camps pratiquent de la même manière le noyautage des sondages présidentiels sur internet.
Info trouvée sur le blog de Vinz.
 
Putes, football et islam
Un cocktail qui a priori (mais a priori seulement) ne se mélange pas.

Afin de profiter au mieux de l'afflux des des supporters à l'occasion de la coupe du monde de football, le propriétaire du plus grand bordel d'Europe, Armin Lobscheid, a décidé de promouvoir son commerce en installant un panneau publicitaire de 24 mètres de hauteur sur la façade de l'immeuble de sept étages qui abrite l'activité très lucrative du Bordel du Pacha (c'est son nom et il fait référence à l'empire ottoman). Les lois n'interdisant pas ce genre de choses en Allemagne, l'affiche représente une femme mi-nue entourée de ballons de foot et des drapeaux des 32 pays participants à la coupe du monde.
Ainsi les drapeaux saoudien, iranien et tunisien y figuraient, ce qui ne fut pas du goût comme on pourrait s'en douter d'une dizaine d'islamistes qui menacent le propriétaire par téléphone puis directement à l'entrée du Bordel du Pacha, armés et cagoulés, pour que soient retirés les drapeaux musulmans qui figuraient sur l'autre façade de l'immeuble.
Lobscheid s'execute, mais en laissant pourtant le drapeau tunisien et le croissant islamique qu'il contient.
Le lendemain une vingtaine d'islamistes se pointent cette foix-ci, toujours armés et cagoulés, demandant à ce que les drapeaux figurant sur la publicité géante soient également retirés sous peine de poser des bombes dans le batiment.
Lobscheid s'exécute une fois de plus en couvrant de peinture noire les drapeaux incriminés. Il sait qu'après tout les clients viendront quand même en nombre, y compris en provenance de pays musulmans puisque le tourisme sexuel est une pratique courante en Arabie. Daniel Pipes révèle également que les références au terme "Pacha" sont répandues dans les bordels allemands, même s'il est vrai que les références françaises sont également courantes (Bel Ami, etc) et que le luxe ottoman est un thème repris en Occident.
 
samedi 29 avril 2006
Un vrai disciple du prophète Mahomet
Un touriste saoudien en visite aux Etats-Unis a été arrêté jeudi dernier à Sacramento, Californie, après être tombé dans un piège tendu par la police fédérale américaine (FBI).
Croyant avoir eu affaire sur internet à un jeune père qui lui proposait d'abuser de sa fille de deux ans et s'étant rendu au domicile indiqué par celui qui était en fait un agent « undercover », Nabil Al Rowais, 37 ans, s'est immédiatement fait arrêter par le FBI pour acte de pédophilie.
Il encourt jusqu'à trente ans de prison, la justice américaine étant hélas plus sévère en la matière que celle d'Allah.
Lu sur le Vallejo Times Herald.
 
jeudi 27 avril 2006
La Suède se retire d'un exercice militaire en apprenant qu'Israel y prenait part
La Suède s'est retirée d'un exercice aérien international sous l'égide de l'OTAN en apprenant qu'Israel y participerait, sous prétexte selon le porte-parole du ministère des affaires étrangères suédois, Christian Karlsson, que « la participation de l’armée de l’air israélienne modifiait les conditions préalables de l’exercice ».
L'exercice Volcanex 2006 est prévu pour le mois de mai prochain en Italie et la Suède devait y envoyer huit avions de combat.
L'ambassadeur suédois en Israel, Robert Rydberg, a alors été convoqué par le ministère des affaires étrangères israélien pour clarifier la position de la Suède sur cette affaire ainsi que confirmer ou démentir des renseignements selon lesquels la Suède envisagerait d'offrir des visas à deux responsables du Hamas, alors que ces démarches ont été suspendues en Europe tant que le Hamas ne reconnait pas l'existence d'Israel...
lire :
 
mercredi 26 avril 2006
On s'est trompé. Oui, et alors ?
La nouvelle est tombée hier : les assassins de Joe Van Holsbeek sont Polonais et non pas Maghrébins. Outre le fait que les images issues des caméras de surveillance du métro bruxellois induisait facilement dans l'erreur qui a précisément été commise si l'on considère l'aspect physique des meurtriers (cheveux bruns, teint apparemment mat), vous nous (je parle au nom de tous ceux qui ont commis cette erreur) excuserez d'avoir eu l'impudence, l'insolence de croire que des jeunes (au sens politiquement correct) s'en étaient pris à l'un des nôtres, un qui aurait refusé de baisser les yeux et de bien gentiment se soumettre devant ces victimes permanentes, supposées et toujours excusées de la civilisation occidentale.
Pourtant et c'était prévisible suite à ce rebondissement, les à-plat-ventristes habituels, autrement dit les bien-pensants et les dhimmis, y compris Laurette Onkelinx, ministre de la justice belge (socialiste), s'en sont donné à coeur joie pour dénoncer les amalgames et la précipitation avec laquelle des conclusions avaient été tirées. Mais cette précipitation, fautive au demeurant, n'a d'égale que la leur à vouloir nous donner des leçons de sagesse et de tolérance, comme si eux ne commettaient jamais ce genre d'erreurs. Faut-il citer des exemples ? Il suffit de reprendre des thématiques telles que la guerre en Irak. Ces gens s'étaient-ils offusqués en entendant parler d'une deuxième affaire de torture en Irak, cette fois-ci par des soldats britanniques ? Sans doute. S'étaient-ils repentis lorsque les doutes sur la réalité de cette torture ont commencé à se faire jour et à s'amplifier ? Autant qu'ils règlent cela eux aussi avec leur conscience, pour paraphraser Mme Onkelynx.
Par ailleurs, les musulmans et parmi eux ceux de Mejliss, ne manquent pas non plus de dénoncer cette injustice. Les pauvres, on les comprend finalement, ce n'est pas non plus comme ci nous avions des raisons de les soupçonner de ce genre de barbarie non ?
C'est vrai aussi, il nous faut éviter de tirer des conclusions hâtives, nous allons tous retenir la leçon en commençant par considérer que cet arabe israélien qui a violé une femme (qui l'avait repoussé) dans le but de l'obliger à l'épouser puisqu'aucun autre homme ne voudrait désormais d'elle - c'est le mobile avoué à la police suite à son arrestation - cet homme, dis-je, commençons déjà par considérer qu'il pourrait aussi bien être Polonais. Mais si, puisqu'on vous le dit !
 
samedi 22 avril 2006
Le Pen déraille encore



Le Pen déraille encore.

Et ses suiveurs avalent tout sans broncher, les uns par carriérisme, les autres par légèreté.

Il récidive donc dans son délire anti-occidental et exhorte l’Europe et les Etats-Unis à laisser l’Iran produire du combustible nucléaire puisque ce pays n’a selon lui, que des intentions pacifiques…

Morceaux choisis :

Le Pen : « Or un tel programme reste du domaine civil, puisque le nucléaire militaire exige un enrichissement à 90 %. »
(Nota : Ahmadinejad a affirmé mardi dernier que l’Iran avait rejoint le club des puissances nucléaires…)

Le Pen : « Comment le régime iranien, avec une opinion arabe chauffée à blanc contre l'interventionnisme occidental et sa partialité vis-à-vis d'Israël qui dispose de 200 têtes nucléaires, peut-il accepter une telle humiliation ? »
Admirez la contradiction : ils sont pacifiques mais ils n’ont pas d’autre choix que de céder à la pression populaire qui exècre l’Occident. Tout cela pour produire du nucléaire civil M. Le Pen ? Avez-vous été vérifier sur place la vingtaine de sites nucléaires iraniens dont la plupart sont enfouis sous plusieurs dizaines de mètres de béton pour empêcher toute attaque aérienne pour pouvoir affirmer sereinement que l’enrichissement se limitait à 3 % ? Avez-vous trouvé la raison pacifique de l’achat clandestin à la Belgique d’une presse isostatique dont l’utilisation laisse pourtant peu de doutes sur les velléités guerrières du régime iranien ?
 
vendredi 21 avril 2006
Fable : le musulman et le jogger
Quelle est votre définition du courage ? La bravoure ou l’abnégation, d’accord. Mais si en plus ce courage se voit couronné de modestie, sans doute devient-on un héros.

STRASBOURG, 20 avr 2006 (AFP) - 17h32 Un jeune-homme courageux et discret
sauve un enfant de la noyade Un enfant de neuf ans à été sauvé de la noyade à
Vendenheim (Bas-Rhin) par un jeune homme qui s'est ensuite éclipsé discrètement,
a indiqué jeudi à l'AFP son père Ali Belarbi qui a qualifié son sauveur de
"véritable ange". "C'est un véritable ange, il est venu, il l'a sauvé et il est
reparti", a déclaré le père, lui-même ayant ramené sur la berge du canal de la
Marne au Rhin deux autres de ses fils, qui, même s'ils ne savent pas nager,
tentaient de porter secours à leur cadet. Tout s'est passé très vite mardi vers
20H35 alors que la nuit tombait. Arezki, 9 ans, faisait des allers-retours en
vélo avec ses deux frères sur une piste cyclable près de l'hôtel où habite cette
famille d'origine algérienne dans l'attente d'un logement. Il est soudainement
tombé avec son vélo dans le canal jouxtant la piste. Ses deux aînés, âgés de 14
et 12 ans, ont tenté de le sauver. Ils ont finalement regagné la berge en
s'agrippant à leur père qui avait à son tour sauté dans le canal. Un voisin "âgé
de moins de vingt ans" a alors plongé, ramenant le petit Arezki qui avait coulé.
Un passant a pratiqué le bouche-à-bouche et des massages cardiaques, ce qui a
permis aux pompiers de ranimer l'enfant, a expliqué jeudi un adjudant de
gendarmerie. Admis à l'hôpital, Arezki a retrouvé sa famille jeudi à midi et
souhaite pouvoir remercier son discret sauveur. Français d'origine algérienne,
M. Ali Belarbi travaille depuis son arrivée en 2004 dans un grand magasin
d'electro-ménager à Strasbourg, mais il a pris congé depuis deux jours "histoire
de me remettre de mes émotions".
France3 Alsace


On en ferait presque une fable moderne : le musulman et le jogger. Moralité : les musulmans ne savent toujours pas nager.
 
mercredi 19 avril 2006
Egypte: jeunes filles coptes enlevées et converties de force à l'islam
(12/04/2006) Thérèsa Kamal avait disparu le 3 janvier. La police affirmait alors
que l'adolescente de 19 ans s'était convertie volontairement à l'islam.
La suite sur : ProtestInfo, info reprise par Christianisme Aujourd'hui, BAFweb et le Salon Beige.
 
lundi 17 avril 2006
Un drame causé par l'alcool
Deux gamins de 17 ans s'alcolisent lors d'une soirée samedi dernier à Ponchâteau, entre Nantes et Saint-Nazaire. Ils se retrouvent sur un pont au dessus de la nationale 165 entre Nantes et Vannes. Soudain leur vient l'idée « pour s'occuper », comme ils le diront plus tard aux gendarmes, de lancer sur la route un bloc de bitume trouvé à cet endroit. Il est environ 23H30. Arrive en direction de Vannes une voiture occupée par deux frères, suivie par une autre voiture conduite par leur mère. Le bloc de bitume lancé traverse le pare-brise de la première voiture et frappe le plus jeune des deux frères, assis sur le siège passager avant et âgé de 13 ans, à la carotide, le tuant sur le coup. Tué sous les yeux de son grand frère qui conduisait et ceux de sa mère dans l'autre voiture.

J'ai pris cette même route le lendemain sans savoir ce qui s'était passé. Seul Dieu sait pourquoi un enfant de 13 ans devait succomber à cause de l'alcolisme de gamins à peine plus vieux que la victime.
Que leur souhaiter ? N'ont-ils pas déjà eux-mêmes scellé leur destin par leur folie impardonnable ?
 
vendredi 14 avril 2006
Liens en vrac - Semaine 15
- Ce n’est pas un poisson d’avril : L’UE prépare son manuel officiel du parlé politiquement correct pour éviter de « tomber dans le piège » de l’offense et de l’aliénation de ses citoyens. « Il s’agit d’une tentative de prendre en considération les sensibilités issues de l’emploi d’un certain langage » écrit l’excellent Brussels Journal, rapportant les propos d’un représentant officiel de l’UE.
Ainsi apprend-on que les mots « terrorisme islamique », « islamiste », « fondamentaliste » et « djihad » seront avec d’autres mots déconseillés d’usage lorsque les officiels de l’UE devront s’exprimer sur le terrorisme islamique, le but avoué étant de ne pas faire d’amalgames entre l’islam et le coran d’une part et ses plus fidèles défenseurs d’autre part...

- Le blog EU Referendum révèle le scandale de l’attribution des noms de domaines .eu qui sont dans un premier temps vendus à des prix dérisoires (dix euros) à des entreprises privées qui les revendent ensuite jusqu’à plusieurs milliers d’euros à des particuliers qui souhaitent en faire acquisition. La chose prend une tournure pathétique lorsqu’il s’avère que des centaines de faux noms de sociétés (derrière lesquelles se cachent une seule et même compagnie américaine semble t-il) s’infiltrent dans la liste et raflent ainsi un grand nombre de noms de domaines.

- Un mystérieux tueur en série allemand a abattu sa huitième victime depuis 2000. Toutes les victimes seraient de petits commerçants de confession musulmane. Pour une fois que les victimes sont de ce côté… Information relayée par Expatica.

- Toujours en Allemagne, un crime d’honneur (une appellation qui devrait faire réfléchir ceux qui pensent encore que les islamistes sont regardés comme des malfaiteurs par les musulmans dans leur ensemble) fait la une des journaux outre-Rhin. Une jeune mère divorcée après une mariage forcée à l’âge de 16 ans a été abattue par ses trois frères près d’un arrêt de bus à Berlin. Remarque qui a son importance : le scandale n’a éclaté dans le pays que lorsque des collégiens turcs au courant du drame ont prononcé en classe les paroles suivantes : « Elle méritait ce qui lui est arrivé. Cette pute vivait comme une Allemande. »
On apprend enfin que pendant les quatre derniers mois, ce sont cinq autres femmes qui ont péri à Berlin seule pour les mêmes raisons. Deux ont été poignardées devant leurs enfants en bas âge. L’une a été abattue. Une autre est morte étranglée. Une cinquième a été retrouvée noyée. A lire sur le site du Spiegel.

- Encore en Allemagne, décidément bien à l’honneur cette semaine, des émeutes sont survenus samedi dernier dans un quartier à majorité arabe et turque de Berlin. Un policier a été mortellement blessé par balle lors d’une intervention policière destinée à rétablir l’ordre au sein d’un établissement scolaire. Les enseignants avaient en effet alerté les médias allemand sur l’état d’urgence dans lequel se trouvait l’établissement, craignant eux-mêmes pour leurs vies pendant les cours et appelant de leurs vœux la fermeture du lycée. Expatica.

- Un blog très riche en images créé à l’occasion du squat de la faculté de Grenoble et des dégradations volontaires qui s’en suivirent. 150 000 euros de dégats selon les auteurs. Jugez par vous-mêmes : Blocage de l’UPMF.

- A voir : une planisphère mettant en évidence les pays avec un solde migratoire positif par une superficie gonflée ou au contraire rétrécie ou nulle (si le solde est négatif). La France y est toujours surreprésentée aux côtés de l’Allemagne, de l’Australie, des Etats-Unis, d’un pays africain que je ne parviens pas à identifier et, plus surprenant, de l’Arabie Saoudite et des pays arabes dans leur ensemble. Cliquez sur le bouton « Previous » et « Next » pour voir d’autres planisphères. Worldmapper.

- Deux sites anglophones concernant les sujets militaires et géostratégiques : MissileThreat et DefenseTech. Si vous en avez d’autres, n’hésitez surtout pas à les faire partager, surtout s’ils sont en français !
 
Sainte Laïcité priez pour nous.
Rien de plus approprié pour moi que d’ouvrir le débat par le thème de la laïcité qui fait de plus en plus recette auprès des journalistes et des hommes politiques. Il est utile de noter dès à présent que la laïcité – qui est, faut-il le rappeler, la mise à l’écart du sacré des domaines de prérogative de l’Etat tels que le pouvoir politique, militaire et surtout l’éducation scolaire – a été une revendication de gauche depuis des siècles. La laïcité a toujours été finalement l’outil sinon le bras armé de la lutte des anti-cléricaux, athées et autres nihilistes.
Cette époque est désormais bien révolue en France et il faut bien croire que la laïcité l’a emporté dans sa lutte contre l’Eglise catholique puisque désormais à gauche comme à droite la laïcité et ses bienfaits sont à l’honneur dans tous les discours. Henri Emmanuelli n’a pas caché sa satisfaction de voir ses adversaires politiques au diapason sur ce sujet autour de la table de l’émission Culture et Dépendances, alors que de son propre aveu il passait pour un « laïcard » trente ans en arrière.
On ne pourra que reconnaître que lorsque les conservateurs se mettent à défendre une cause, cela signifie que le débat, la ligne de front, s’est déplacé ailleurs…

On ne peut s’empêcher de penser que l’islamisation du pays y est pour quelque chose. La laïcité est maintenant acceptée, digérée, parce que la droite craint plus encore l’islamisation que la déchristianisation.
La laïcité y a acquis un statut qu’elle n’avait pas auparavant : celui d’assurer la neutralité absolue de l’Etat envers les différentes religions pratiquées dans ce pays. Entre d’une part défendre la religion, toutes les religions, et d’autre part reconnaître le combat de l’Eglise catholique comme une cause perdue, la droite a choisi son camp : la France sera athée.
On peut tout d’abord se demander s’il est bien raisonnable de sembler céder à la panique anti-musulmane de cette façon - car les musulmans ne s’y trompent pas et ont bien compris quels étaient les enjeux de ce regain de laïcisme républicain – alors que les musulmans ne représentent pas encore, loin s’en faut, une majorité capable d’imposer sa propre volonté. Les catholiques pratiquants sont encore vraisemblablement plus nombreux que les musulmans pratiquants.
Tout se passe comme ci les Français dans leur ensemble souhaitaient geler, stopper la distribution religieuse du pays, ce qui n’est pas sans rappeler la situation du Liban, où la population a basculé il y a peu vers une majorité musulmane, sans que cela soit reconnu officiellement, sans que personne n’ose reconnaître ce nouvel état de fait (au niveau du gouvernement, tout se passe toujours comme ci les chrétiens, et parmi ceux-ci les maronites, étaient toujours majoritaires, continuant d’occuper les meilleurs postes au sein du gouvernement, cette distribution rigide des postes-clés se basant sur un recensement, le seul et unique jamais réalisé… en 1932 !).
La France aura t-elle le même destin que le Liban ? Les similitudes sont en tout cas frappantes.
Ici aussi, au nom de la laïcité, les recensements sur le thème religieux sont interdits.
Ici aussi, le débat lancé par Nicolas Sarkozy sur la discrimination positive fait fortement penser à la distribution des postes du gouvernement libanais selon des convictions religieuses. Quelle différence entre la nomination d’un « préfet issu de l’immigration » [musulmane] et un président de la république forcément maronite, un premier ministre forcément sunnite, un président de l’Assemblée Nationale forcément chiite et ainsi de suite ? Une application à une échelle différente tout au plus.
Alors laïciser pour quel résultat ? Aucun. Si les choses restent les mêmes en surface, comme figées par des illusions, elles n’en changent pas moins vite dans la réalité démographique.
La laïcité à la française est un compromis bien douteux qui décevra.
Si comme je le crois sincèrement la laïcité n’est (surtout pour la droite) qu’un instrument servant à retarder l’inévitable échéance de l’islamisation de la société – comme un enfant qui se cacherait les yeux, se croyant à l’abris du regard des autres – ne vaut-il pas mieux réactiver la foi chrétienne, qui quant à elle a bel et bien fait ses preuves pour protéger l’Europe de l’islam ?
Car à l’instar du djihad des musulmans censé se dérouler sur deux fronts, celui de la foi personnelle et celui de la propagation islamique, le christianisme a également ce rôle à jouer en France d’occupation du besoin naturel de spiritualité d’un individu. Une case qui à l’heure actuelle est laissée vide avec la porte grande ouverte à l’islam qui n’en demandait pas tant.
Cela semble encore peu évident pour les athées, mais la conviction que Dieu n’existe pas n’est autre qu’une croyance, une réfutation grossière et arrêtée d’un concept qu’il n’est pas possible de manipuler, tâter et tripoter comme on le ferait dans un rayon légume de supermarché. L’esprit averti, mais pas encore éclairé, lui, préfèrera sans doute penser qu’il n’est pas certain que Dieu existe, pas plus qu’il n’est certain que Dieu n’existe pas.
Mais la victoire de la laïcité, qui comme nous l’avons dit est avant tout celle de l’athéisme, et son acceptation laxiste et résignée par des autorités catholiques complices laisse forcément un tas de gens errer comme sur un lac gelé en plein mois de mars, menaçant de se libérer à tout instant ! Certains esprits « libérés » de la contrainte religieuse se portent bien, ils ont suffisamment de repères moraux pour s’en sortir honorablement. D’autres se livrent à la débauche la plus totale, convaincus par ce flottement des consciences, profitant de ce crépuscule moral où l’on ne distingue plus très bien qui fait quoi ni quelles sont les limites, pour jouir du matérialisme terrestre qu’ils croient sans conséquences ni au-delà.
Mais entre ces deux tendances, que je considère aussi coupables l’une que l’autre, la première étant moralement responsable de la seconde, se trouve une masse de gens privés de repères moraux malgré leur attente très forte de ces repères. Ce sont ces gens-là qui seront susceptibles de trouver les valeurs qu’ils attendent dans l’islam, parce que le catholicisme reste trop souvent complaisant face à cette situation de pauvreté spirituelle.
Ma solution face à l’islam est simple : virer les prêtres médiocres et suffisants pour les remplacer par des équivalents aux prêcheurs de l’islam, la haine de l’Occident en moins. Paradoxal de voir que l’Eglise catholique, ayant voulu se « moderniser », ait négligé de reprendre un des concepts de l’économie de marché (car la religion est devenu un marché) : imiter et concurrencer les concepts gagnants. L’islam en est un.
 
mercredi 12 avril 2006
Cahier des charges
Le cahier des charges que je m’impose repose essentiellement sur trois axes de développement :
- la qualité du contenu (points 1, 2 et 3),
- la visibilité d’Instinct de Survie (I2S) au sein et à l’extérieur du blog, sur internet (points 4, 5 et 6),
- une ligne éditoriale constante dans le but de défendre certaines valeurs (points 7, 8, 9 et 10).

Détails :
1° Créer un contenu original dans la blogosphère, dans un registre général, social et politique, avec pour objectif d’attirer puis de fidéliser des lecteurs et de créer des échanges.
2° Rassembler sur ce blog des informations externes, tout en apportant une valeur ajoutée grâce à des commentaires, réflexions et ajouts de ma part.
3° Eviter dans la mesure du possible les copier-coller abusifs, à moins de les compléter de la manière décrite au point 2.
4° Développer par tous les moyens la visibilité de ce blog, dans le sens d’augmenter la probabilité qu’une personne prise au hasard puisse atterrir sur I2S ; dans le sens également que les lecteurs s’y retrouvent en parcourant I2S.
5° Assurer à court ou moyen terme une accessibilité minimale pour les lecteurs anglophones par la mise en service d’un outil de traduction automatique.
6° L’installation d’un système de mots-clés (tags) est à l’étude.
7° Le contenu devrait rester le même au fil des jours, c’est à dire en faveur de politiques volontaristes courageuses dans le respect des valeurs et des traditions françaises. Redoutant par dessus tout l’immobilisme, il n’est cependant pas exclu que je change d’avis sur certains points particuliers. C’est une conséquence inévitable du débat.
8° Ce blog ne reflète que mes idées et n’est en aucune manière un soutien à un parti politique. Toutefois certains hommes politiques y auront naturellement meilleure place que d’autres.
9° Il est envisagé de créer des sortes de débats où je reprendrai les arguments de mes adversaires (publics ou anonymes) pour les exposer et les réfuter.
10° Enfin il se pourrait que le nom de certains hommes/femmes politiques soit censuré lorsque j’estimerai que leurs propos ont déjà été exprimés ou partagés par d’autres, afin que les-dits propos ne leur soient pas particulièrement attribués. Ceci a bien entendu l’avantage d’éviter de donner légitimité et crédibilité à des individus démagogiques et potentiellement dangereux pour les idées que je défends.
 
mardi 11 avril 2006
Coming soon...